Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dominique VERIEN

Maire de Saint-Sauveur-en-Puisaye et conseillère régionale de Bourgogne Franche Comté

La maison de Colette est à vendre ...

Voilà qui occupe les esprits Sansalvatoriens depuis plusieurs mois.
Cette maison dans laquelle Colette passa ses 18 premières années, cette maison si abondamment décrite dans son oeuvre, cette maison est à vendre.
Cette maison, les parents de Colette l'avaient quitté lorsqu'elle avait 18 ans. Elle lui fut donnée ensuite par le propriétaire qui l'admirait, puis elle la vendit, sans même en parler à sa fille.
Cette maison est unique et les amis de Colette souhaiteraient qu'un projet y voit le jour qui permette à tout un chacun de la visiter. Ce n'était pas le cas jusqu'à présent a maison appartenait à la même famille depuis que Colette l'avait vendu, famille pour laquelle cette maison était une résidence secondaire. Naturellement, quelques initiés pouvaient yu avoir accès ... mais aucun visite, et c'est bien compréhensible ne pouvait se faire pour les touristes de passage qui, après avoir visité le musée Colette souhaitaient voir le lieu où elle avait grandi.
Les habitants de Saint Sauveur sont très partagés sur le sujet.
Il y a ceux qui n'aiment pas Colette ... par principe. On croise à Saint Sauveur beaucoup d'admirateur de l'écrivaine, il est donc de bon ton de prendre le contre-pied des touristes.
Il y a ceux qui n'aiment pas Colette car leur famille a été frappée par la satire de l'écrivaine qui n'épargna pas un certain nombre de gens de Saint Sauveur ... Elle s'est moquée de nous, on ne va pas en plus la vénérer ...
Il y a ceux qui n'ont rien contre Colette, mais que l'idée d'un projet public financé par la commune effraie ... le Conseil Municipal dans son ensemble fait partie de ceux-ci.
Il y a enfin ceux qui pensent que la maison de Colette fait partie du patrimoine culturel de la commune et qu'il faut trouver un projet qui permette de faire bénéficier à la ville d'un attrait touristique supplémentaire.
Naturellement, ce projet ne doit pas nuire à l'actuel musée ... si on laisse le musée où il est.
Naturellement, ce projet ne doit pas être un gouffre financier pour la collectivité.
Certains ont émis les hypothèses suivantes :
        - y installer le fond Colette qui se trouve aujourd'hui au Conseil Général - il semblerait que la personne qui gère ce fond soit prête à venir s'installer à Saint-Sauveur.
        - y faire une maison d'écrivain, comme la maison de Jules Roy à Vézelay. Certes, Saint-Sauveur n'est pas Vézelay ... mais Jules Roy n'est pas Colette ...
        - y installer une bibliothèque qui regrouperait toutes les oeuvres de Colette et toutes les oeuvres sur Colette ... et ce en toutes les langues
        - d'autres projets sont en gestation dont je ne connais pas encore les tenants et aboutissants

Maintenant que l'état des lieux est fait, parlons finances :
        - la maison est à vendre aux enchères, un article de l'Yonne Républicaine l'annonce à 245 000 €
        - les travaux pour y faire un projet recevant du public s'élèveraient à 200 000 €
        - le Conseil Général a proposé à la ville de subventionner l'achât à 80 %
        - le pays de Puisaye Forterre aurait proposé de prendre en charge le fonctionnement pendant 4 ans ... mais le fonctionnement pour quel projet? Pour l'instant, je ne le sais pas.
Je suis de ceux qui pensent que l'opportunité est à saisir mais qu'il faut pour cela un projet réfléchi, avec lesquels les habitants de Saint-Sauveur se sentiront en adéquation. Naturellement, nous n'aurons jamais 100% d'adhésion, mais l'important est que ce projet se fasse avec et aussi pour les habitants de Saint Sauveur.

Une association est en création qui souhaite faire aboutir ce projet, en lançant éventuellement une souscription nationale comme l'ont proposé les membres de la société des amis de Colette.

Si vous êtes intéressés par cette démarche, vous pouvez laisser vos coordonnées ou un commentaire.
Naturellement, je vous informerai progressivement de l'avancement de ce dossier.

      

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article