Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dominique VERIEN

Maire de Saint-Sauveur-en-Puisaye et conseillère régionale de Bourgogne Franche Comté

64 sur 350 000

Je lis que nos députés Marie-Louise Fort et Guillaume Larrivé s’insurgent contre l’installation dans des hôtels de Sens et d’Appoigny de 64 migrants issus du camp de La Villette, à Paris, qui a été démantelé il y a quelques jours

Ils étaient plus de mille à La Villette et – comme le demandait le parti Les Républicains – le camp a été démantelé pour ne pas laisser autant de gens regroupés dans la précarité et l’insalubrité. Il a alors été décidé, d’autant que ces migrants campaient là en attente de papiers pour la France et non pour l’Angleterre, de les répartir sur le territoire – toujours comme le demandait le parti Les Républicains à juste titre – par petites unités plus faciles à gérer, tant au niveau accueil que formalités.

Ces gens sont des humains qui ont fui la guerre pour chercher un monde meilleur. Certes la France n’est pas l’Eldorado. Certes, la France – et l’Yonne également – ne peut accueillir toute la misère du monde. Mais 64 personnes… Sur 350 000 habitants… Est-ce toute la misère du monde ? Les premiers migrants installés à Joigny et Tonnerre font-ils parler d’eux ?

Facile d’être généreux quand ce sont les autres qui s’y collent me direz-vous… Mais pas de problème ! Dans un département qui se dépeuple parce que nos enfants n’ont pas tous envie de devenir artisans ou médecins, moi je prends… Si, dans ces 64 migrants - dont je rappelle que ce sont généralement des personnes ayant eu les moyens de partir et le courage d’affronter bien des malheurs pour vivre mieux - si donc, il y a des artisans peintres, plombiers (et oui, ils ne sont pas tous polonais), maçons, couvreurs ou des infirmiers, kinésithérapeutes, médecins (et oui, ils ne sont pas tous roumains), alors je prends, je loge, j’accueille et j’intègre ! Proportionnellement à la population de ma commune, même en en recevant un seul, je ferai un effort plus important que Sens.

Ainsi, au-delà de la compassion que nos origines chrétiennes devraient nous dicter ; au-delà des valeurs d'amour que cette culture chrétienne porte, valeurs qui nous exhortent à aimer notre prochain comme nous-même, à accueillir les hommes même s’ils ne nous ressemblent pas, à songer aux drames qu’ils ont vécu et à les aider à se reconstruire ; au-delà de ce qui fait de nous des hommes et non des barbares ; au-delà de l’absence d’amalgame prôné par toute personne responsable, moi je vous dis « saisissons cette chance, accueillons ces humains que la campagne ne rebute pas et qui nous seront reconnaissants de notre aide et seront heureux de vivre en paix !"

Un peuple ne peut se réduire à ses terroristes, même si je ne nie pas qu’ils existent… mais si l'on regarde bien, les terroristes sont souvent des jeunes ayant grandi chez nous, souvent convertis de fraiche date et, également, souvent dérangés mentalement – mais ne faut-il pas l’être pour se comporter ainsi ? Nous devons donc être attentif, analyser les risques… mais ne me dites pas que l’on ne peut le faire pour 64 personnes. Qu’on n’ait pas les moyens de vérifier plus de mille personnes sur un seul camp… mais 64 dans 2 communes ?

Alors je serai certainement traitée de tous les noms par ceux qui, sous prétexte de sécurité, évoquent surtout le rejet de ceux qui ne nous ressemblent pas… personnellement, le premier converti que j’ai rencontré, en région parisienne, il y a près de 15 ans, était tout à fait blanc et d‘origine française… il m’est donc facile de savoir que l’on ne peut pas faire d’amalgame.

Et 64 personnes sur 350 000… Est-ce que, vraiment, on ne peut pas prendre notre part dans l’effort national de gestion de ce flux migratoire?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Les propos de "centriste" sont assez pertinents. Madame Verien vous souffrez d'une réputation difficile, ce n'est là pas une grande nouvelle... même pour vous, d'abord pour vous si j'ose...

Parfois un peu de (vraie) sincérité, de désintéressement, d'humanisme, de non-calcul, peut faire du bien à une carrière... (si si !) et à une vie, politique ou non ! Bonne continuation, et je vous invite à être plus dans le "fond" comme dans cet article et moins dans une ambition dévorante et peut-être un peu pathétique aussi.
Répondre
C
Mais si on vous proposait une suppléance aux législatives, votre avis peut-il évoluer ? Votre manque de sincérité me semble assez évident sur bien d'autres questions
Répondre
D
Sur quelles autres Uestions, c'est avec plaisir que je vous répondrai. Je crois qu'on peut me reprocher de douter, de ne pas savoir, de me tromper... Pas de manquer de sincérité. Quant à la suppléance, je sais bien que ce n'est pas envisageable dans les circonstances actuelles, d'autant plus avec la prise de position de mon article !
J
Discours tout a fait relativiste : "les terroristes sont souvent des jeunes ayant grandi chez nous, souvent convertis de fraiche date et, également, souvent dérangés mentalement "
Belle autruche de Puisaye !
Combien d'immigrés dans son hôtel particulier, cette dame Verrien ?
Répondre
G
Bonsoir que savez vous de leur celibat vous qui pensez a vos ecoles ? M Henriat que pensez vous des chomeurs de Puysaie (travail ou alloc) Quand les sociétés partiront vous réfléchirez !Et ne comparons pas les espagnols les polonais voir les chinois qui venaient travailler avec ces assistés !!!bon courage et salutations
Répondre
G
Madame je vous apprecie mais que sont devenus ceux de St bris sachant que ceux de Sens sont moitié partis Que savez vous de leur identité et de leur celibat ( avec qui ferons t ils des enfants pour vos ecoles ?)!!! je ne comparerai pas les espagnols les turcs voir les chinois qui n ont jamais fait parler d eux et ont travaillé avec ces derniers Et je demanderai a Pascal H pourquoi les chomeurs du coin preferent les aides au travail chez Nogues ( quand ces usines partiront vous vous poserez la question ) Salutations a vous
Répondre
B
Madame,
Je ne vois que des témoignages favorables
pour la réception de 64 réfugiés dans notre département
j'habite le Jovinien et je vous demande de vérifier vos dires sur l'accueil des réfugiés depuis 2014
je ne suis pas certain qu'une grande partie de la population approuve les décisions municipales prises en catimini
les Joviniens ont peur, se font voler, etc....
on nous ment sur la sécurité, tous les jours il y a un problème
réfléchissez SVP
de plus vous faites partie de la liste que j'ai voulu porter aux Conseil Régional
avec le résultat que l'on connait aujourd'hui .....
Répondre
B
Bravo Dominique. Il est certain qu'on ne peut accueillir toute la misère du monde, mais ne pas aider les autres quand on peut le faire et que l'on connait les drames (le mot est faible) des personnes qui sont obligées de fuir leur pays pour simplement rester en vie serait contraire à toutes les règles les plus élémentaires de l'humanité. Le racisme vient de la non connaissance de l'autre et de sa culture. La connaissance de l'autre et de sa culture nous permettent de nous enrichir, quitte à se remettre éventuellement en cause (ce qui ne veut pas dire se renier), ce qui peut demander un peu d'effort, mais c'est tellement plus simple de rester braqué sur ses petites certitudes. D'autant que rejeter l'autre, c'est un peu se tirer une balle dans le pied : je serais curieux de connaitre le nombre de personnes qui, en France, en remontant au 19ème siècle (ce n'est pas très loin), ont une ascendance 100% française ? à mon avis, fort peu (moi le premier) ? N'oublions jamais que se sont tous les apports extérieurs qui, au fil des siècles, ont contribué à faire de la France ce qu'elle est. Et il faut faire très attention à ne pas faire d'amalgame entre quelques individus (qui ne représentent rien d'autre qu'eux même et leur folie meurtrière) et l'écrasante majorité des membres d'une communauté qui ne cherche qu'à vivre en paix. J'ai eu la chance (devrais-je dire le privilège) de travailler 18 ans dans une filiale du groupe Air France où nous étions, à mon départ, plus de 30 nationalités, ce qui n'a jamais posé le moindre problème (éventuellement entre personnes, mais jamais entre communautés), entreprise qui, à mon humble avis, représentait (et, je l'espère, représente toujours) ce que toute société normalement constituée se devrait d'être quant au respect de l'autre et de sa différence (et je sais de quoi je parle). Je m'arrête là, je risquerais de lasser. A bn entendeur ..............
Répondre
H
Le centriste Modem et élu que je suis ne peut qu'approuver tes propos. L' Yonne perd des habitants, manque de main d'oeuvre qualifiée (voir l'article récent des entreprises Louault et Noguès à st Fargeau), manque d'enfants dans les écoles et collèges....et nous critiquons l'arrivée provisoire de ces miséreux. J'espère que nous n'aurons jamais à connaitre ce qu'ils ont vécu un jour.
Répondre
E
Je me demandais si la femme politique que tu es, allait prendre position un jour...c'est fait et j'en suis heureux. Prendre des positions, c'est prendre un risque, celui de deplaire mais aussi celui de federer.
Répondre
D
Ouf un peu d'air !
Merci madame d'avoir ramener un peu de bon sens quand tant d'autres sèment la haine et la bêtise
Répondre